Accueil
Notre randonnée
Pâques en Provence 2012
Village
Village (suite)
Village (photos)
Village (photos d'hier)
Village (environs)
Village et Tourisme (informations-accès)
A découvrir
A découvrir (suite)
Produits locaux
Notre club
Sorties du club
Randonnées (photos)
Vélo d'hier et d'aujourd'hui (photos)
Parcours route
Parcours VTT et VTC
Partenaires et remerciements
Liens
Contact
Annonces
Vélo... Vélo... Vélo...

Provence  -  Vaucluse  -  C U C U R O N  -  Luberon

 

"Niché aux pieds (du Grand Luberon), Cucuron s'affirme comme l'exact opposé d'un "village musée" . . . Une symphonie de couleurs et d'odeurs qui illustre bien tout ce qu'est la convivialité provençale, entre vieilles pierres et coteaux fertiles."(Revue Maison&Travaux juillet-août 2004)

"Le village cerné de remparts mérite une visite, notamment du château et de l'église Notre-Dame-de-Beaulieu. C'est dans les ruelles du village que fut tourné Le Hussard sur le toit d'après le roman de Giono. Le bassin de l'Etang, bordé de vieux platanes, est une pièce d'eau artificielle aménagée au XVIéme siècle pour alimenter trois moulins à farine aujourd'hui disparus..."(extraits  Randoguides Séquoïa Luberon)

 

Cucuron, village provençal dont l'apogée du développement se situe aux XVI ème et XVII ème siècles, étale ses maisons, ses rues et ses fontaines entre les deux monuments qui bornent sa partie ancienne : le Donjon St Michel et l'Eglise Notre-Dame de Beaulieu. Les remparts, leurs portes et leurs tours, les hôtels et les maisons nobles, l'église, ses oeuvres d'art et son orgue historique . . . sont les nombreux témoins de la richesse architecturale et artistique de cette époque.

Cucuron est un village vivant et animé en toutes saisons. On y travaille certes, mais on y prend aussi le temps de vivre et le temps de la fête.

En Mai, pour respecter un voeu prononcé en témoignage de reconnaissance à Sainte-Tulle qui fit, dit-on, cesser la terrible peste de 1720, on dresse devant l'église, une "piboule" (peuplier) de 25m, après l'avoir portée à dos d'homme par les rues et les places.

En été, concerts et stages d'orgue, musique de chambre, théatre, expositions. La tradition provençale, c'est aussi bien sûr, la pétanque. Le tennis dont les nombreux adeptes s'affrontent tard dans la nuit. Plus silencieux mais tout aussi acharnés, les tournois de scrabble . Quand aux cinéphiles, ils disposent d'une salle moderne de très grand confort. Mais à ceux qui préfèrent, devant un verre, bavarder avec des amis ou lire un bon livre, l'Etang offre sa fraîcheur et l'ombre de ses grands platanes bi-centenaires.

POURQUOI J'AIME CUCURON

Un comédien n'aime guère poser ses valises. Pour ma part, de la Chine à l'Egypte en passant par les Etats-Unis, l'Amérique du Sud et l'Europe Centrale, j'ai sillonné pas mal de continents et donné des spectacles dans d'innombrables théatres. Mais c'est à Cucuron que j'ai choisi, dès que mon emploi du temps le permet, de ranger au grenier mes valises pour me refaire une santé physique et spirituelle.
Cucuron, c'est d'abord pour moi cette montagne magique qu'est le Luberon. C'est aussi un splendide village avec des habitants sympathiques et de vrais résidents, et non pas seulement des touristes et encore une fois, dominant le tout, c'est la noire montagne pleine d'odeurs de garrigue qui ressemble à une douce femme couchée dans l'azur.

Marcel Maréchal

source :  brochure de l'Office de Tourisme.

 

CUCURON est situé sur le territoire du Parc Naturel Régional du Luberon, lui même inscrit dans une réserve de biosphère. 


 
 Ici la nature a tous ses droits. Elle vous invite, pourvu que vous l'aimiez et la respectiez "à pied, à cheval et à vélo".
 De nombreux sentiers s'offrent aux promeneurs et aux randonneurs, en deux heures ou en une journée, au gré de votre humeur, vous pourrez admirer cette flore méditerranéenne débordante d'odeurs et de couleurs : le rose éclatant des cistes, l'or des genêts et des ajoncs, les senteurs du thym et du romarin. Et lorsqu'au détour du chemin, le panorama se dévoile, c'est le pays de Bosco à vos pieds, à l'horizon la Montagne Sainte Victoire chère à Cézanne, les Alpilles de Daudet et les Alpes de Giono.

 

  Remonter en haut de la page.

Village
© 2011